facebook button

Sortez les décodeurs pour la visibilité des actions de nos instances dirigeantes !
La vision bpost, quant à elle, s’éclaircit


Réuni le 17 novembre dernier, le Comité fédéral de la CGSP intersectorielle, la plus haute instance de décisions stratégiques, devait se prononcer sur la poursuite des actions menées contre les mesures du gouvernement touchant les services publics.

N’ayant pas obtenu une majorité des deux tiers en faveur du prolongement des actions, le président avait reporté le débat au mois de janvier 2018, sachant que plusieurs secteurs, dont le nôtre, ne souhaitaient plus mobiliser leurs militants pour des actions de grève dans le courant du mois de décembre.

Suite à cette réalité, le secrétariat fédéral du secteur avait décidé de se conformer à la décision de Comité fédéral intersectoriel.
Malgré mon expérience syndicale, je dois bien vous avouer qu’il m’est de plus en plus difficile de comprendre les stratégies des instances interprofessionnelles et intersectorielles des derniers mois.

Que l’on soit clair : quand la CGSP fédérale décidera, par la voix de ses instances et le respect des ROI (règlement d’ordre intérieur) des secteurs, de relancer les actions contre les mesures inacceptables qui devraient être prises prochainement par le gouvernement -pension à points, tantièmes préférentiels, métiers lourds, revenu de la pension moins élevé-, comme à chaque fois quand il est nécessaire, le secteur poste se mobilisera !


Côté entreprise, grande nouvelle, bpost revoit sa vision 20/20. Lors d’une discussion avec le CEO, Koen Van Gerven, concernant l’augmentation importante (40 %) des volumes des colis, l’entreprise nous prévient qu’il est impératif de construire un nouveau centre de tri colis et qu’il pourrait se situer entre Bruxelles et Anvers. Ma réaction fut rapide ! Évoquant trois éléments dont la congestion du réseau routier en Belgique, la rentabilité des infrastructures des 4 centres de tri en région et le plus important à mes yeux, l’emploi où je voulais, dans son contingentement, une part significative du gâteau pour les francophones ! La suite vous la connaissez ! (Lisez le tract afférent dans la dernière Tribune).

Les prévisions pour les prochaines années sont encourageantes.

Dès 2023, bpost prévoit le traitement de plus de 400 000 colis, soit une augmentation de 250 000 unités par rapport à aujourd’hui. En 2025, les prévisions dépasseraient plus de 500 000 colis par jour.

Ces bonnes nouvelles sont extrêmement importantes pour l’emploi à long terme ! (Voir article de presse ci-après).
Dernièrement, les organisations syndicales ont eu l’occasion de rencontrer le ministre de tutelle, A De Croo. Le ministre nous a affirmé qu’il ne rentrait pas dans les intentions du gouvernement de PRIVATISER bpost. Le rachat de la société de logistique de e-commerce, Radial, n’oblige pas le gouvernement à vendre ses actions. C’est aussi une bonne nouvelle pour la CGSP, n’oublions pas que nous avons mené des actions de grève pour préserver un statut public !

En plus, concernant la nouvelle loi postale, le ministre nous a indiqué que la distribution 5 jours/semaine serait maintenue pour les 5 prochaines années. De même que pour le réseau Retail, il n’est pas programmé de diminution du nombre des bureaux de postes sur l’ensemble des villes et communes de Belgique.

Malgré la période intense que l’on connaît actuellement, j’espère que ses nouvelles vous permettront de passer d’agréables fêtes de fin d’année.
C’est le voeu que je forme pour vous très sincèrement !

Fraternellement,
Jacques Lespagnard
Secrétaire général

pdf

Nous avons 16 invités et aucun membre en ligne