facebook button

Marché postal belge

La Commission européenne estime que le marché postal belge de la poste n’est pas sufsamment ouvert.


Depuis la libéralisation du marché des lettres en 2011, d’autres entreprises que bpost peuvent distribuer du courrier en Belgique.


Mais la Commission européenne juge que les conditions actuelles pour accéder au marché postal belge sont trop strictes : distribution min 2x par sem. (après 2 ans) ; dans tout le pays (après 5 ans) ; pour un tarif uniforme ; avec des contractuels (pas d’indépendants).


Une nouvelle loi postale est en cours d’élaboration pour assouplir ce cadre légal.

Pour bpost, il est essentiel que l’obligation de travailler avec des contractuels soit maintenue, bien que ses priorités et son plan stratégique pour les années à venir en fassent une entreprise postale solide.


Il est dès lors nécessaire de rester attentif à la discussion en cours entre la Commission européenne et les autorités belges.

En front commun syndical, nous avons marqué nos préoccupations quant à l’évolution du cadre régulatoire postal, en adressant un courrier au Comité consultatif pour les services postaux, avec en copie Messieurs Alexander De Croo et Kris Peeters.

 

Lire la suite...

Nous avons 11 invités et aucun membre en ligne