Dans la tribune de novembre 2016

Quand assainir rime avec sourir…

Le gouvernement fédéral est parvenu à un accord concernant l’élaboration du budget

pour 2017.

Comme prévu, le Premier Ministre a présenté sa déclaration de politique générale à la

tribune de la Chambre.

Outre le budget, le gouvernement a pris plusieurs mesures pour assainir les nances

publiques.

Il est évident que ses nouvelles mesures vont toucher de plein fouet les citoyens, tous,

sauf les nantis.

Sécurité sociale, pensions, salaire des jeunes, temps de travail, normes salariales, tantième

préférentiel, etc. seront à nouveau passés au crible par les décideurs de la majorité gouvernementale

pour y subir des coupes sombres.

Vu la dureté de ces attaques, quelles seront les réactions des organisations syndicales,

considérant que les dernières actions n’ont pas fait l’objet de la mobilisation attendue-?

Nous resterons attentifs à toutes les décisions qui seront prises dans nos instances fédérales

à ces matières.

Il reviendra aux instances des secteurs de s’inscrire, ou pas, en toute démocratie, dans les

futurs combats.

Concernant bpost, la nouvelle CCT 2016-2017 a été acceptée lors de la Commission

partiaire du 30-septembre dernier (lire ci-après).

Comme le prévoit notre ROI, nous avons présenté les textes dans toutes les régionales

et c’est avec une majorité quasi absolue que nous avons eu mandat de donner un accord

favorable à la Commission paritaire.

Pour avoir négocié plusieurs CCT, je me permets d’avouer que ce n’est pas la plus mauvaise…

Cette CCT comporte à bien des égards des in exions sociales qui bénécient à toutes les

générations de postiers.

Cela nous semblait d’autant plus important que si l’entreprise bpost ache une santé

nancière saine, c’est en bonne partie grâce à l’ardeur au travail des postiers.

Néanmoins, je laisse à chacun le soin de juger-!

Salutations fraternelles.

Jacques Lespagnard

Secrétaire général

Lire la Tribune de novembre 2016